• bannerText5

Premiers semis agricoles en Pyrénées-Atlantiques

Les premières multiplications de semences de la marque Pyrégraine de nèou ont été opérées par l'association Estivade d'Aspe-Pyrénées et par la société Plan SAS. Elles ne suffisent pas pour répondre aux besoins des stations de ski. Dans les Pyrénées-Atlantiques, le Conseil général a pris les choses en main : il a initié en 2013 la création d'une filière de production spécifique aux Pyrénées occidentales.

Il s'appuie pour cela sur la SCIC Accompagnement au maintien et au développement de l'entreprise en ruralité (ADER). Un premier contrat de production de semences a été passé avec un agriculteurs multiplicateur du plateau de Ger ; d'autres agriculteurs rejoindront l'initiatives dans le courant de l'année 2014. Outre le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques et l'ADER, l'associtation Estivade d'Aspe-Pyrénées, le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-pyrénées est un conseiller technique en multiplication de semences se sont impliqués dans la mise en oeuvre de cet embryon de filière. Il est nécessiare de renforcer les activités de production en les sécurisant financièrement les 3 premières années pour entretenir la dynamique et pérenniser le fonctionnement de la filière. Un projet de regroupement d'agriculteurs pour la production et la commercialisation de semences est sur la table.

Pour en savoir + : Brice Dupin (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et Sandra Malaval (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)